La récolte des olives

La récolte des olives se déroule en deux temps:

1 Les olives de table

Dès le mois de septembre et quelquefois comme en 2017 fin août, la récolte des olives destinées à la confiserie. En septembre et début octobre nous récoltons des olives vertes de variétés Lucques, Aglandaus et enfin picholines. Fin octobre début novembre, elles sont récoltées tournantes pour être transformées en olives noires.

La récolte est minutieuse, il ne faut pas tirer les olives par grappe, ne pas les marquer avec les ongles. Les fruits doivent être exempts de toutes piqures de mouches, non marqués et de calibre conséquent car les fruits sont payés en fonction du calibre. La récolte se fait avec un panier en osier, un sceau en plastique ou un panier spécial en tissu de marque l'oliveur de bonne qualité.

Le rendement est fonction de l'habileté du ceuilleur, de la charge de l'arbre, du calibre et surtout de la variété, il varie de 5 à 10 kg de l'heure pour les olives vertes et de 7 à 12 kg pour les noires.

 

2 Les olivades 

Pour l'hulerie, on parlera plutôt d'olivades, d'année en année avec le réchauffement climatique on commence de plus en plus tôt, dès le 20 octobre dans les années précoces comme en 2017 pour se poursuivre jusqu'à Noël environ à Manduel.

Dans notre cas, les olives ont déjà été ceuillies pour partie pour la confiserie, les fruits sont donc clairsemés sur certains arbres, nous les cueuillons donc à la main. Sur les arbres chargés, j'utilise un vibreur de branche suivi d'un rateau électriques, les olives tombes sur des filets et des bâches sont ensuites débarassées des feuilles avec une effeuilleuse de marque l'oliveur encore ( fabricant Français) et sont amenées au moulin de la voie domitienne le plus rapidement possible pour qu'elles ne s'oxydent pas. On peut obtenir une huile de'exellente qualité avec un indice de péroxyde faible.

Les olivades sont pour beaucoup un temps très convivial, où les olives se ramassent entre amis.